ELECTIONS DEPARTEMENTALES ET REGIONALES 2021

Les élections sont prévues les dimanches 20 et 27 juin 2021.

Les élections régionales

Les élections régionales ont pour objet d’élire les conseillers régionaux qui siègent à l’assemblée délibérante de la région, le conseil régional. Les conseillers régionaux sont élus au suffrage universel direct, pour un mandat de six ans renouvelable.
Les conseillers régionaux sont élus dans chaque région au scrutin de liste à deux tours, chaque liste étant constituée d’autant de sections qu’il y a de départements dans la région. Ainsi, les électeurs de l’Oise seront représentés par 25 conseillers régionaux sur un total de 170 conseillers à l’échelle de la région des Hauts-de-France. Les listes présentées comporteront donc 170 noms de candidats, dont 25 issus de l’Oise. Il n’est pas possible de modifier les listes : on vote pour une liste entière, sans suppression ni panachage.
Les listes ayant obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés peuvent se maintenir au second tour.
Liste des candidats : prochainement en ligne

Les élections départementales

Les élections départementales permettent d’élire les conseillers départementaux, qui siègent au conseil départemental. Dans l’Oise, ces conseillers seront élus dans 21 cantons, pour 6 ans au suffrage universel direct.
Le scrutin est binominal majoritaire à deux tours, c’est-à-dire que les candidats se présentent obligatoirement par deux, en binôme, constitué d’un homme et d’une femme. Ils seront donc élus et exerceront leur mandat en binôme.
Pour être élu au premier tour, il est nécessaire qu’un binôme de candidats recueille la majorité absolue des suffrages exprimés et le quart des électeurs inscrits.
À défaut, il est procédé à un second tour et la majorité relative est alors suffisante pour être proclamé élu. Toutefois, le binôme de candidats doit avoir obtenu un nombre de suffrage au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits pour être candidat au second tour. Si aucun des binômes de candidats n’atteint ce seuil, les deux binômes de candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour peuvent rester en lice pour le second.